Installation et maintenance des portes coupe-feu

 

Les portes coupe-feu

Selon la loi, il est obligatoire de réaliser une vérification périodique des portes coupe feu. La maintenance préventive doit être effectuée sous la responsabilité de l'exploitant par le personnel compétent ou par une entreprise ou par un organisme possédant les moyens et les qualifications professionnelles nécessaires.

Elle est réalisée suivant une périodicité indiquée dans la notice remise par le constructeur. Les vérifications périodiques des portes et fermetures coupe feu sont effectuées obligatoirement au moins une fois par an.

Les examens, inspections, essais et contrôles effectués, les résultats constatés et les observations particulières relevées donnent lieu à un rapport de vérification périodique, établi par un organisme agréé et joint au registre de contrôle.

Nous effectuons egalement tous types de réparations :

  • Remplacement de guide au sol, butée d'arrêt.
  • Remplacement de ventouses électromagnétiques ainsi que DAD
  • (Détecteur Autonome Déclencheurs).
  • Remplacement de module ou porte total (rénovation).
  • Création (installation porte neuve NF)

 

 

Demande de devis personnalisé
ou contactez-nous au 01 69 11 23 47


 

La réglementation impose à certains bâtiments, en particulier les ERP (établissement recevant du public), IGH (immeuble de grande hauteur) de disposer de divers moyens passifs et actifs pour protéger les utilisateurs en cas d'incendie. Les portes coupe-feu relèvent de la protection passive contre l'incendie en participant au cloisonnement des locaux, principe qui vise à limiter la propagation du feu entre différentes parties du bâtiment. Ce cloisonnement a plusieurs objectifs, notamment donner un délai aux services d'intervention pour arriver sur le site et maîtriser le feu.

Les textes règlementaires précisent le degré coupe-feu, exigé pour les parois et les portes, en fonction des dangers pris en compte. Dans le cadre de son fonctionnement au titre des mesures compensatoires, une Commission de Sécurité peut demander une paroi coupe-feu supplémentaire ou un degré coupe-feu supérieur qu'il n'est spécifié dans le texte règlementaire concerné.

Conformément aux dispositions de l'article R. 122-10 du code de la construction et de l'habitation, les communications d'un compartiment à un autre et avec des escaliers sont assurées par des dispositifs coupe-feu de degré deux heures ou EI 120 munis de deux blocs-portes pare-flammes de degré une heure ou E 60 et coupe-feu de degré une demi-heure ou EI 30, pouvant être franchis par des personnes isolées sans mettre en communication directe l'atmosphère des deux compartiments et d'un compartiment avec un escalier. Un dispositif d'intercommunication entre deux compartiments relie deux circulations horizontales communes.